Les statues-menhirs

Département des Bouches-du-Rhône

Sénas, stèle de la Puagère (Bouches-du-Rhône)

Orgon, stèle du Mont Sauvy (Bouches-du-Rhône)

Orgon, stèle de la Font-de-Malte (Bouches-du-Rhône)



Sénas, stèle de la Puagère (Bouches-du-Rhône)

  • Découverte en 1838.
  • Contexte culturel inconnu.
  • Calcaire urgonien.
  • Dimensions : 27 x 13 x 7 cm.

  • Description :
    Le visage shématique est seulement indiqué par la ligne des arcades sourcilières et le nez en léger relief. Le décor de chevrons est profondément gravé, il est constitué de surfaces continues sur le haut et les parties latérales de la stèle. On remarque le cartouche réservé sur le front, et le chignon sur la partie supérieure.
    Conservée au Musée Calvet à Avignon.

Orgon, stèle du Mont Sauvy (Bouches-du-Rhône)

  • Découverte en 1966 par J. Maladier, dans une construction en pierre sèche.
  • Calcaire urgonien.
  • Dimensions : 37 x 22 x 8 cm.

  • Description :
    La forme générale est triangulaire, la partie supérieure est partiellement brisée. Le visage schématique, de forme trapézoïdale est en creux et le nez en relief. On remarque que les ailes du nez et les narines sont indiqués ; deux petites cupules marquaient probablement les yeux. Le décor de chevrons, profondément gravé, est d'aspect grossier. Il est constitué de lignes de chevrons doubles ou triples horizontales au-dessus du visage et verticales de part et d'autre de celui-ci. La partie inférieure brute est en forme de rostre massif.
    Conservée au Musée Calvet à Avignon.

Orgon, stèle de la Font-de-Malte (Bouches-du-Rhône)

  • Découverte en 1974, hors contexte.
  • Calcaire urgonien.
  • 44 x 39 x 13 cm.

  • Description :
    La forme générale est carrée. Le visage en creux est de forme sensiblement carrée ; le nez est en relief et les yeux sont marqués par deux petites cupules. Le décor de chevrons gravés est relativement complexe et irrégulier. Le bord supérieur est orné d'une ligne de chevrons en dents de scie. Au-dessus du visage, on remarquez un large cartouche réservé et encadré à l'origine par deux panneaux de chevrons et d'arêtes de poisson. Sur les bandes latérales des chevrons simples et des zones de hacures sont emboités. Enfin, sous le visage figure une ligne peu profonde de chevrons simples.
    Conservée au Musée de la Société des amis du vieil Eygalières.