Les statues-menhirs

Département de l'Hérault

Ferrières-les-Verreries, statue 1 de Bouisset (Hérault)

Ferrières-les-Verreries, statue 2 de Bouisset (Hérault)

Viols-le-Fort, statue de Cazarils 1 (Hérault)



Ferrières-les-Verreries, statue 1 de Bouisset (Hérault)

  • Découverte en 1951 par leCentre Archéologique des Chênes Verts au cours de fouilles d'un ensemble probablement funéraire du Chalcolithique ou de l'âge du Bronze.
  • Incluse, debout, dans la paroi au fond d'une cellule bâtie en pierre sèche.
  • Contexte culturel imprécis.
  • Calcaire crétacé.
  • 72 x 33 x 11 cm.

  • Description :
    Petite dalle quadrangulaire dont la face antérieure est irrégulièrement piquetée. Le visage est en "T" d'un type particulier portant sous les yeux en relief trois paires d'arcs encerclant la face. Motif unique, pas de crosse, ni d'objet, ni de membre supérieur. Les flancs sont lisses.
    Conservée au musée des Chênes Verts à la Société Archéologique de Montpellier.

Ferrières-les-Verreries, statue 2 de Bouisset (Hérault)

  • Découverte la même année que la précédente, couchée à son pied.
  • Contexte culturel imprécis.
  • Calcaire crétacé
  • 65 x 28 x 14 cm.

  • Description :
    Il s'agit d'une petite dalle subrectangulaire. La face, le sommet et les flancs sont irrégulièrement piquetés. Le visage en "T" est légèrement arqué. Deux points en relief représentent les yeux. Ils sont soulignés par des arcs sous-orbitaux concaves, d'un type original. Crosse, objet et membres supérieurs sont absents. Les flancs sont lisses.
    Conservée au musée des Chênes Verts à la Société Archéologique de Montpellier.

Viols-le-Fort, statue de Cazarils 1 (Hérault)

  • Découverte en 1952 par le Centre Archéologique des Chênes Verts au cours de la fouilles d'une tombe ovale.
  • Elle était incluse dans le parement et dressée au fond de la tombe. Cette dernière a livré de la céramique de l'âge du Bronze et du matériel chalcolithique.
  • Calcaire miroitant.
  • 72 x 35 x 17 cm.

  • Description :
    Petite dalle quadrangulaire grossièrement mise en forme. Le smotifs sont gravés. Le visage est ocnstitué de gravures parallèles se regroupant et imitant la forme d'un "T" facial. Les yeux en faux relief sont soulignés par des arcs sous-orbitaux. Au-dessous est gravé un collier selon le même procédé. Il porte un épaississement figurant peut-être une perle. Crosse, objet et membres supérieurs sont absents. Les flancs sont lisses.
    Conservée au musée des Chênes Verts à la Société Archéologique de Montpellier (Une copie a été déposée sur place).